Logistique : une mutation favorable aux distributeurs traditionnels

Jonathan Dhiver - mise à jour de la 21 mai 2019

A l’ère où le e-commerce prend de l’ampleur, les commerces physiques conservent leur excellent taux de vigueur. La révolution du secteur logistique accompagne les distributeurs traditionnels dans leur essor selon Peter Viens qui gère l’OPCI Grand Public SOFIDY Pierre Europe.

Logistique : une mutation favorable aux distributeurs traditionnels

E-commerce, tremplin de développement de la logistique

La mutation de la logistique est étroitement liée à la progression du commerce digital. Les ventes en ligne connaissent en effet une croissance annuelle de 15 %. Les acteurs du secteur ont ainsi dépassé la barre des 300 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2018.

Les consommateurs ont une préférence pour les distributeurs qui livrent en 24h/48h. Il n’est d’ailleurs pas rare de trouver des vendeurs livrant dans l’heure suivant la validation de la commande. C’est là que les logisticiens interviennent, rivalisant dans l’art de proposer des tarifs compétitifs. Les enjeux environnementaux sont également au cœur de toutes les préoccupations. Les logisticiens basculent progressivement vers des options écologiques, que ce soit dans la constitution de leur flotte de véhicule ou dans les différentes étapes des prestations qu’ils proposent.

Les prévisions de croissance sont prometteuses. On estime que les 2 300 milliards de tonnes-kilomètres enregistrés sur 2018 passeront à 4 000 milliards de tonnes-kilomètres annuels à l’horizon 2050. Cela équivaudrait à une croissance d’environ 2 % par an.

Une mutation indispensable

La logistique doit se conformer aux nouvelles exigences pour satisfaire les distributeurs. En ce sens, elle n’hésite pas à exploiter judicieusement les nouvelles technologies. Les délais d’exécution sont ainsi réduits, la traçabilité des opérations est garantie. Les stocks se prévoient aisément grâce aux données collectées par les e-commerces, permettant aux logisticiens d’ajuster leur organisation en conséquence.

Les grands distributeurs traditionnels favorisés par cette révolution

Il est évident que la logistique est indispensable à ces distributeurs. Ils ont besoin de professionnels qui maîtrisent les nouvelles pratiques et comprennent les enjeux évolutifs de leur domaine d’activité pour continuer à prospérer. La forte concurrence qui prévaut depuis l’apparition des e-commerces incite les commerçants traditionnels à s’adapter à la mutation de la logistique. L’implantation de leurs entrepôts qui se veut stratégique pour la plupart est déjà un atout. La propension à équilibrer vente physique et outils digitaux est également un avantage dont les e-commerçants ne disposent pas.

Si le e-commerce est à l’origine de la mutation logistique, c’est finalement le commerce traditionnel qui bénéficie au mieux de cette révolution qui lui permet de prévoir un avenir serein.

Source : Communiqué de Presse Sofidy

@Meilleur-OPCI.com 2012-2018 - Tous droits réservés

FERMER
CLOSE